decision-demission.jpg

Un salarie peut-il revenir sur sa décision de démission ?

La démission du salarié est un acte aux conséquences juridiques importantes.

Elle entraîne la rupture automatique et définitive du contrat de travail, et n’a pas besoin d’être acceptée par l’employeur.

Le salarié ne doit donc pas agir dans la précipitation et sa volonté de démissionner devra être claire et non équivoque.

En principe, le salarié ne peut pas revenir sur sa démission, sauf si l’employeur ne l’a pas encore reçue.

En pratique, la jurisprudence admet dans certains cas restrictifs la rétractation de la démission.

En effet, si le salarié démontre qu’il a agi dans la précipitation, sur un coup de tête ou qu’il n’était pas dans son état normal, et à condition que sa rétractation survienne dans un délai bref (quelques jours suivant sa démission), celle-ci sera possible.

Encore faut-il que l’employeur accepte cette rétractation, elle ne s’impose pas à lui.

A contrario, une lettre démission extrêmement motivée et détaillée démontrera la volonté claire et non équivoque du salarié de démissionner. Dans ce cas, sa rétractation sera sans effet, et le contrat de travail définitivement rompu à l’initiative du salarié.

Cabinet d'Avocats spécialisé en Droit social

Nos compétences en Droit du Travail sont nombreuses. Nous accompagnons nos clients, salariés ou employeurs, durant l'ensemble des procédures.

Contactez nous